Sonomètre

Qu'est ce qu'un sonomètre ?

Un sonomètre est un appareil permettant de mesurer le niveau de pression acoustique afin de quantifier les nuisances sonores. Le sonomètre est utilisé pour mesurer les bruits industriels ou de transport, évaluer le son dans certains établissements, et il peut également être porté par un salarié pendant une période définie. Une période représentant la durée de l’exposition sonore habituelle, dans le but d’évaluer le niveau d’exposition quotidienne (Lexd).

Il possède un microphone omnidirectionnel qui capte les sons en temps réel, dans le but de mesurer la pollution sonore et vérifier la conformité du bruit.

Le niveau de pression acoustique brut ne correspond pas à la perception sonore humaine ; pour cela, des pondérations sont nécessaires, tenant compte des fréquences et de la durée de mesure. La norme internationale CEI 61672:2003 définit par des tables, les réponses en fréquence A et C et Z (zéro, sans filtre). Elle prévoit aussi les temps d’intégration lent ou rapide correspondant à des niveaux de bruit plus ou moins forts et à des bruits plus ou moins réguliers.

sonomètre professionnel

Comment mesurer le bruit avec un sonomètre ?

On mesure le bruit avec un sonomètre indiquant les mesures en décibels, il est d’ailleurs parfois appelé « capteur de bruit », « décibelmètre », « dosimètre de bruit » ou « exposimètre ». Il donne un niveau en un point et à un moment donné.

L’utilisation d’un sonomètre est assez complexe, vous devez vous rapprocher d’un acousticien qui se déplacera et effectuera les mesures avec son appareil. Suite à la prise de mesure de l’acousticien avec le sonomètre, celui-ci interprétera les résultats et vous indiquera les démarches à suivre.

Rares sont les sociétés qui commercialisent leurs sonomètres auprès de particuliers ; Un sonomètre peut être vendu aux services de santé au travail, aux acousticiens et aux laboratoires.

Quel est le niveau sonore acceptable ?

Le bruit est un phénomène acoustique produisant une sensation auditive considérée comme désagréable ou gênante. L’excès de bruit a des effets sur les organes de l’audition, mais peut aussi perturber l’organisme en général, notamment le sommeil ou le comportement. Les nuisances sonores subies peuvent résulter de trois sources principales : les transports, le voisinage, les activités.

Pour 54% des Français, le bruit des transports est la principale source de nuisance. Suivi par les bruits de comportements qui gênent 21% de la population.

Dans la catégorie « Bruit des transports », nous retrouvons les transports aérien et terrestre. Des restrictions d’exploitation peuvent être décidées sur les aéroports pour limiter les nuisances environnementales, soit ponctuellement en cas de pic de pollution prolongé, soit de façon pérenne, notamment pour protéger les riverains du bruit.

Afin de prévenir et de réduire le bruit des infrastructures de transports terrestres, l’État a mis en place une politique qui s’articule autour d’une logique de prévention et de rattrapage de situations critiques.

Pour obtenir plus de détail, nous vous invitons à lire les réglementations sur : ecologie.gouv

A ce jour, Le bruit dans les salles de concert, les bars, les discothèques et tous les établissements diffusant de la musique, ne doit pas dépasser 102 dBA et 118 dBC.

Qu'est ce qu'un sonomètre intégrateur ?

Un sonomètre est intégrateur lorsque qu’il peut mesurer une accumulation de puissance sonore. Le sonomètre intégrateur sera donc capable de déterminer une exposition sonore en unité SEL ou LEQ.

Il faut savoir que la fonction « intégrateur » du sonomètre est très utile pour la santé et la prévention au travail, ainsi que la mesure environnementale.

La fonction analyseur de spectre

Un analyseur de spectre est un dispositif de test très couramment utilisé pour mesurer et consigner la puissance d’un signal (son amplitude) sur une plage de fréquence donnée. Plus généralement, il s’agit d’un outil permettant de mesurer la puissance et la fréquence de signaux connus et inconnus.

Source : Viavisolutions.com

Un sonomètre possédant la fonction analyseur de spectre permet de définir les différents niveaux sonores par bande de fréquence.

Comment choisir son sonomètre ?

On dit d’un sonomètre de classe 1 qu’il est de « précision » et d’un sonomètre de classe 2, qu’il est de « catégorie générale » en raison de leurs niveaux de tolérance aux normes.

Le sonomètre de classe 1 doit mesurer le son sur une fréquence plus large que le sonomètre de classe 2 et répondre à des tolérances plus étroites pour tous les critères de performance. Le sonomètre de classe 1 est donc considérée comme plus précis que celui de la classe 2. On peut donc dire qu’un sonomètre de classe 2 a des tolérances plus larges et est donc légèrement moins précis, mais pour la plupart des applications, la différence n’est pas perceptible et comme le sonomètre de classe 2 est moins cher par rapport au classe 1, pour la plupart des utilisateurs un sonomètre de classe 2 répond toujours à la norme, il est suffisamment précis et adapté à certains usages courants.

Où acheter un sonomètre intégrateur ?

ATC vous porpose des sonomètres de la marque espagnol Cesva. Distributeur exclusif de cette marque en France, nous vous proposons ces trois appareils :

  • Sonomètre intégrateur SC202

Le modèle SC202 est un sonomètre intégrateur de classe 2, avec la fonction analyseur de spectre par bande d’octave.
Tous les paramètres du sonomètre sont mesurés en même temps avec toutes les pondérations de fréquences, dans les différentes bases de temps sans avoir besoin de les configurer.
Les analyses effectuées par le SC202 au cours de la mesure sont faciles à visualiser et à configurer grâce à son écran tactile.
Les mesures du sonomètre intégrateur sont conservées au format CSV, afin de les lire à partir de Microsoft Windows, Mac IOS ou Linux.
Les fichiers CSV du SC202 sont compatibles avec l’application CESVA LAB.
Le SC202 peut être géré à distance grâce à la communication Bluetooth, via l’application SC202 Link+.

Sonomètre intégrateur / Analyseur classe 2
  • Sonomètre intégrateur SC250

Le modèle intégrateur SC250 est un sonomètre intégrateur de classe 1, avec la fonction analyseur de spectre par bande d’octave et tiers d’octave.
Tous les paramètres du SC250 sont mesurés en même temps avec toutes les pondérations de fréquences, dans les différentes bases de temps sans avoir besoin de les configurer.
Les analyses effectuées par le sonomètre au cours de la mesure sont faciles à visualiser et à configurer grâce à son écran tactile.
Les mesures du SC250 sont conservées au format CSV, afin de les lire à partir de Microsoft Windows, Mac IOS ou Linux.
Les fichiers CSV du SC250 sont compatibles avec l’application CESVA LAB.
Le sonomètre intégrateur SC202 peut être géré à distance grâce à la communication Bluetooth, via l’application du SC250 Link+.

Sonomètre intégrateur SC250
  • Sonomètre intégrateur SC420

Le sonomètre SC420 possède les fonctions intégrateur et analyseur. De classe 1, il offre des options avancées de mesure telle que l’analyse spectrale par bandes et tiers d’octave, l’analyse FFT ou la mesure du temps de réverbération.

Le calibrage

Le sonomètre doit être calibré afin de garantir le bon fonctionnement de celui-ci, lors de la prise de mesures.

A l’aide d’un calibreur acoustique, de classe 1 ou 2 selon le type de sonomètre utilisé, l’appareil doit être étalonné avant la prise de mesures et après. Cela dans le but d’obtenir des mesures légalement confomes à la réglementation. 

Chez ATC, nous vous proposons deux types de calibreurs acoustique :

  • CB011 : Le calibreur CB011 est utilisé pour étalonner les sonomètres de classe 1. Celui-ci peut être utilisé en laboratoire ou sur le lieu de la mesure directement, il nécessite aucune correction liée aux conditions environnementales.
  • CB012 : Il possède les mêmes caractéristiques que le calibreur CB011, cependant, il est utilisé pour les sonomètres de classe 2.

Les deux calibreurs acoustiques sont fourni avec un certificat d’étalonnage et ils sont conformes à la norme CEI 60942:2017.

Quelle réglementation pour les nuisances sonores ?

L’évaluation des risques liés au bruit passe par une évaluation et si nécessaire un mesurage des niveaux de bruit auxquels les travailleurs sont exposés. Elle a pour objet de déterminer des indicateurs de risques, principalement niveau d’exposition sonore quotidienne exprimé en dB(A) et niveau de pression acoustique de crête qui correspond à des bruits intenses mais courts et de décider des mesures de prévention appropriées.

Les règles de prévention des risques pour la santé et la sécurité des travailleurs exposés au bruit sont déterminées d’une part par les articles R. 4213-5 à R. 4213-6 et d’autre part par les articles R. 4431-1 à R. 4437-4 du Code du travail.

Le suivi individuel de l’état de santé et l’information des travailleurs font l’objet des articles R.4435-2 à R.4436-1.

Normes pour les appareils de mesure de classe 1 et 2 :

  • IEC 61672-1:2013 classe 1 et 2.
  • UNE-EN 61672-1:2014 classe 1 et 2.
  • IEC 61260-1:2014 classe 1 et 2.
  • UNE-EN 61260-1:2014 classe 1 et 2.
  • DIN 45657:2014 en référence à la fonction Taktmaximalpegel
  • UNE-EN 61010-1:2011+A1:2020 Pollution degré II
  • Marquage CE Conforme à la directive sur les basses tensions 2014/35/UE et la directive EMC 2014/30/UE

Sources : PulsarInstrument WikipédiaCCHSTINRS

Retour en haut

Newsletter

Recevez toute l'actualité ATC