Limiteur de niveau sonore

Qu'est ce qu'un limiteur de niveau sonore ?

Le limiteur de niveau sonore est un boîtier en prise directe avec votre système de sonorisation. Il a pour objectif de maîtriser le volume dans les limites de pression acoustique (en décibels) prévues par la loi. Un limiteur de niveau sonore est un appareil de régulation du son qui est utilisé dans le cadre de la sonorisation d’un espace. Le limiteur de niveau sonore peut être utilisé dans des salles polyvalentes, des bars, des discothèques, dans le cadre de manifestations sonores extérieures, etc. 

Le limiteur de niveau sonore doit être réglé sur le seuil de décibels que l’on ne souhaite pas dépasser. L’action du limiteur de niveau sonore, si ce seuil est dépassé, peut être de deux natures : certains limiteurs sonores vont simplement couper l’alimentation en courant électrique de l’installation en cas de dépassement répété un nombre de fois défini en un laps de temps défini. D’autres limiteurs prendront le contrôle de l’installation sonore afin de ramener le volume à un niveau plus faible.

Source : France EnvironnementLevenly

Limiteur de nievau sonore

Dans quels cas utiliser un limiteur de niveau sonore ?

Le limiteur de niveau sonore doit être réglé sur le seuil de décibels qu’il ne faut pas dépasser. L’action du limiteur de niveau sonore, si ce seuil est dépassé, peut-être de deux natures : certains limiteurs sonores vont simplement couper l’alimentation en courant électrique de l’installation en cas de dépassement répété un nombre de fois défini en un laps de temps défini. D’autres limiteurs de niveau sonore prendront le contrôle de l’installation sonore afin de ramener le volume au niveau maximum autorisé.

Les seuils à ne pas dépasser ont deux buts :

  • La protection du public
  • La protection du voisinage

Sources réglementaires : décret 2017-1244 du 7 août 2017, R1336-1 du code de la santé publique et R571-25 à R571-27 du code de l’environnement.

Quelle est la limite sonore ?

Protection du public : 

  • « Ne dépasser, à aucun moment et en aucun endroit accessible au public, les niveaux de pression acoustique continus équivalents 102 décibels pondérés A sur 15 minutes et 118 décibels pondérés C sur 15 minutes.
  • « Lorsque ces activités impliquant la diffusion de sons amplifiés sont spécifiquement destinées aux enfants jusqu’à l’âge de six ans révolus, ces niveaux de pression acoustique ne doivent pas dépasser 94 décibels pondérés A sur 15 minutes et 104 décibels pondérés C sur 15 minutes ; »

Décret 2017-1244 du 7 août 2017

Protection du voisinage : 

  • L’émergence du bruit perçu par autrui ne doit pas être supérieure à 5 dB(A) en période diurne et 3 dB(A) en période nocturne, valeurs auxquelles s’ajoute un terme correctif en fonction de la durée (article R. 1336-7 du code de la santé publique). En cas de non-respect, les contrevenants s’exposent à une peine d’amende et encourent la confiscation de l’objet ayant provoqué l’infraction (articles R. 1336-14 à R. 1336-16 du code de la santé publique).

Un limiteur de niveau sonore vous permet de gérer à limiter les niveaux sonores dans les deux cas.

L'installation d'un limiteur de niveau sonore est-elle obligatoire ?

Il n’est pas obligatoire d’installer un limiteur de niveau sonore dans son établissement, à conditions de respecter certaines règles.

Si vous êtes un lieu ou un établissement recevant du public et diffusant de la musique, vous devez veiller à respecter, d’après la loi (legifrance.gouv), ces 6 points :

  1. « Ne dépasser, à aucun moment et en aucun endroit accessible au public, les niveaux de pression acoustique continus équivalents 102 décibels pondérés A sur 15 minutes et 118 décibels pondérés C sur 15 minutes » (un limiteur de niveau sonore gère automatiquement les niveaux à ne pas dépasser).
  2. « Enregistrer en continu les niveaux sonores en décibels pondérés A et C auxquels le public est exposé et conserver ces enregistrements » (un limiteur de niveau sonore doit enregistrer sur une durée minimum de 6 mois).
  3. « Afficher en continu à proximité du système de contrôle de la sonorisation les niveaux sonores en décibels pondérés A et C auxquels le public est exposé ; » (un limiteur de niveau sonore peut afficher les niveaux sonores demandés).
  4. « Informer le public sur les risques auditifs ; »
  5. « Mettre à la disposition du public à titre gratuit des protections auditives individuelles adaptées au type de public accueilli dans les lieux ; »
  6. « Créer des zones de repos auditif ou, à défaut, ménager des périodes de repos auditif, au cours desquels le niveau sonore ne dépasse pas la règle d’égale énergie fondée sur la valeur de 80 décibels pondérés A équivalents sur 8 heures. »

Attention, les points 2 et 3 sont obligatoires si vous êtes une discothèque ou un établissement dont la capacité d’accueil est supérieure à 300 personnes, le décret ajoute l’obligation d’affichage et l’enregistrement des niveaux sonores par le limiteur de niveau sonore.

Pour ces établissements, en plus d’être équipé d’un limiteur de niveau sonore il est obligatoire d’afficher en continu, le niveau sonore à l’endroit de la console de sono. Cet afficheur doit être visible par le public et/ou la personne en charge de la sono. Le limiteur de niveau sonore doit enregistrer les volumes de décibels sur une période de 6 mois minimum et la mémoire doit être sécurisé, non-volatile, non-supprimable.

De plus, l’historique des valeurs mesurées enregistré par le limiteur de niveau sonore doivent être mis à disposition des autorités sanitaire (ou préfectorales à Paris) en cas de contrôle.

En parallèle, les établissements doivent effectuer un travail de prévention des risques lié aux bruits. Ils doivent donc gratuitement mettre à disposition des protections auditives pour le public et les salariés, mais aussi ils doivent créer des zones et des périodes de repos auditif (avec un volume sonore réduit).

Dans le cas ou vous êtes un établissement diffusant de la musique, dont la capacité d’accueil est inférieure à 300 personnes, vous n’êtes pas obligés d’installer un limiteur de niveau sonore. Vous devez malgré tout veiller à « ne dépasser, à aucun moment et en aucun endroit accessible au public, les niveaux de pression acoustique continus équivalents 102 décibels pondérés A sur 15 minutes et 118 décibels pondérés C sur 15 minutes. »

Où acheter un limiteur de niveau sonore ?

Vous pouvez vous adresser à des fournisseurs d’instruments de mesure tel que nous, ATC représente la marque Cesva en France depuis 28 ans.

Nous vous proposons le limiteur de niveau sonore afficheur enregistreur CESVA LF200. Ce limiteur de niveau sonore garantit le meilleur équilibre entre le contrôle du niveau sonore et la qualité musicale optimale en fonction de l’étude acoustique de l’établissement.

L’égaliseur graphique par 1/3 d’octave intégré au limiteur de niveau sonore LF200 permet d’exploiter au mieux le niveau sonore en fonction de votre salle.

Le limiteur de niveau sonore LF200 est équipé de deux sorties HDMI destinées à l’affichage des niveaux sonores au public et au DJ/ingénieur du son. Il est possible d’y connecter 1 ou 2 écrans.

L’écran du limiteur de niveau sonore LF200 destiné au DJ/ingénieur du son permet de visualiser les informations demandées par la norme et le décret. Le limiteur de niveau sonore propose également l’affichage d’un sonomètre permettant de visualiser de manière très simple les niveaux par bandes d’octave en temps réel (en bleu), les niveaux maximums autorisés (en jaune) et les éventuels dépassements. Le limiteur de niveau sonore indique aussi l’évolution temporelle de la mesure en dBA et dBC minute par minute.

Retour haut de page

Newsletter

Recevez toute l'actualité ATC